Si vous aimez, partagez !

• FOCUS: TABLETTES DE CHOCOLAT •

Pour rappel, le but de ces posts est de vous faire votre propre vérité mais avec des informations non influencées. C’est à vous 

– LA BASE – LA FABRICATION –
Pour commencer nous allons revenir aux fondamentaux: Du chocolat c’est quoi ?

Ce sont des fèves de cacao qui ont poussé dans une cabosse sur un cacaoyer. Avant de devenir notre tablette  il y a bien des étapes.
Pour faire simple, il va y avoir la fabrication de tablettes « CRUES » et les « traditionnelles » du commerce.
Les fèves de cacao une fois sorties de leurs cabosses passent par différentes étapes (je vous donne ici les principales):
– La fermentation des fèves de cacao pour que l’arôme se développe.
– Le séchage au soleil ou dans des séchoirs artificiels (cela va donner la couleur définitive, entre autres).
– le concassage pour séparer le grain de cacao de la coque
– la torréfaction où l’on grille le grain ( non réalisé pour le cru)
– le broyage pour obtenir la pâte de cacao
– Le pressage pour séparer partie liquide: le beurre de cacao et la partie solide: le tourteau (avec lequel on va faire de la poudre de cacao)
– Le conchage pour rendre le chocolat lisse et affiner le goût (non réalisé pour le cru).

La torréfaction et le conchage impliquent une température élevée pour le chocolat et donc la PERTE de ses nutriments si intéressants (très riche en antioxydant, magnésium, zinc, fer etc…).

Donc les tablettes « traditionnelles » ne sont pas constitué d’un chocolat « bon pour le moral », le cru oui.

– LES INGRÉDIENTS – LA QUALITÉ –
Normalement on retrouve dans tous: de la pâte de cacao, du beurre de cacao (parfois coupé avec un autre gras moins cher ) et des fèves pour le cru.
La provenance des fèves et qualité de la préparation jouent sur la qualité du chocolat et donc le goût.
On ajoute souvent dans les tablettes « traditionnelles » ceci:
• Sucre / sucre de canne = sucre raffiné (cf post sur le sucre), préférez le sucre de coco.
• Lécithine de soja ou de tournesol = présence d’OGM, pesticides et/ ou de solvants chimiques  = existent sans lécithine
• Arôme / arôme de vanille = présence de glutamate monosodique  pour rappel cet additif a pour but de vous donner envie de manger encore et encore. Il est à l’origine de la destruction du système nerveux et donc provoque maladies (cancers) et troubles divers. Triple l’insuline (hormone essentiel dans le corps pour la régulation du sucre dans le sang et hormone de stockage des graisses) et rends aussi addictif qu’une drogue.
• Parfois il y a du lait en poudre (voir post sur le lait + prendre en compte qu’une fois en poudre on a tout détruit)
• Il peut y avoir d’autres ajouts type Lactose, beurre, édulcorant, etc… cela n’a rien à y faire.

Cela ne s’applique pas pour toutes les tablettes. Néanmoins ayez ces notions à l’esprit et lisez les étiquettes. 
Si déjà le sucre est en top 1 de la liste posez vous des questions sur la qualité (les ingrédients sont marqués par ordre d’importance) et si le reste des ingrédients y est… fuyez 
Quelques exemples de marque ( coucou les copains) ayant ces ingrédients: Milka, Lindt, Côte d’or, Poulain, Nestlé, etc…

– LE % –
Souvent on me dit qu’il est préférable de manger du chocolat 70%, 80%…
Ce pourcentage correspond à la « masse de cacao » totale. C’est à dire pâte + beurre + poudre. Mais cela ne veut pas pour autant dire moins de , ou moins de transformation du chocolat.

– L’ÉTHIQUE –
Aujourd’hui le chocolat est un business.
Les fèves de cacao se récoltent à 95% chez des petits producteurs du monde entier: Amérique central, Mexique, Pérou, Afrique etc…
Pour accroître la rentabilité, des organisations n’hésitent pas à mettre en place des trafics d’enfants (volés puis exploités) pour qu’ils récoltent les cabosses directement sur les arbres, et les cassent (je vous invite à regarder le documentaire « la face cachée du chocolat »).
Les fèves de cacao récoltées seront ensuite vendu aux grandes marques (qui ne luttent pas pour ce genre de pratique).
C’est pour cela qu’il existe des labels garantissant les droits fondamentaux de la personne (et luttant donc contre ce trafic), la rémunération juste des producteurs, et la préservation de l’environnement (ex: Fairtrade couplé avec le label bio, équitable Ecocert…).

Pour résumer, si vous voulez du chocolat «bon pour la santé» prenez du cru (bio = sans pesticides), car lui vous apportera des nutriments essentiels (Rrraw, Lovingearth…).
.
Si vous voulez du chocolat « plaisir » (pour faire des gâteaux par exemple, préférez ceux aux ingrédients « clean » et bio (Bonneterre, Éthiquable, chocolat biocoop…).
Puisque vous allez le chauffer qu’il soit déjà totalement dénaturé n’a pas grand importance, mais sans pesticides ça l’est.

Ingrédients chauffés à haute température = dénaturés = moins intéressant nutritionnellement, et on mange pour vivre pas juste par plaisir ?

Et évidemment choisissez les tous ÉTHIQUES (oui car en consommant ce genre de produit non éthique, on cautionne indirectement l’esclavage et l’impact négatif sur l’environnement …).

Voilà, j’espère que vous avez apprécié ce Focus, que vous avez appris des choses et que maintenant vous allez regarder à deux fois vos tablettes. 

N’hésitez pas si vous avez des questions, merci d’avance pour vos retours et partages.

Prenez soin de vous 

Si vous aimez, partagez !

Découvrez mon Ebook Prise de conscience