Si vous aimez, partagez !

Focus sur le livre : « Mangeons vrai, halte aux aliments ultra transformés » du Dr Anthony Fardet – Thierry Souccar Editions

 

Ce livre sera le premier dans ma série « focus » parmi toutes mes lectures passionnantes.

Peut être parce qu’il m’a vraiment fait écho, où tout simplement car il résumait presque deux années de recherche et de réflexions intenses sur le sujet de la nutrition santé.

J’ai volontairement précisé l’éditeur, car je l’affectionne tout particulièrement. Vous trouverez plein d’autres ouvrages de lui.

Ce livre du Dr Anthony Fardet, au titre clair et précis, ne se contente pas de pointer du doigt les aliments transformés. Il partage ses réflexions sur l’alimentation moderne pour nous rendre plus responsables (=consommacteur), des règles à portée de tous (même si vous n’avez pas de connaissance en nutrition), et surtout des propos basés sur la science uniquement.

Ce livre est pour moi celui qui pose des mots sur les concepts d’aujourd’hui: le réductionnisme et l’holisme. Deux concepts avec lesquels nous vivons au quotidien mais dont nous n’avons pas forcement conscience.

Il y a d’un coté l’approche réductionniste, celle qui nous domine. Elle se concentre uniquement sur une partie des choses: les effets.

L’approche réductionniste « considère les aliments uniquement comme une somme de nutriments ou de calories » (je vous renvoie à mes autres articles, où je parle régulièrement de cela: calories creuses ou pleines etc…).

Omniprésente dans les médias, dans les entreprises et surtout les industriels, cette approche nous induit en erreur. Nous ne devons pas être centrés sur un élément, mais sur un ensemble d’éléments.

Il vous paraîtra surement logique de commencer par sensibiliser la population, de faire de la prévention avec de vraies bonnes informations, pour changer et surtout réduire les causes. C’est pourquoi on parle de l’approche holistique. C’est celle qui se concentre sur les causes (les racines du problème), en ayant une vue d’ensemble, plutôt que sur les effets négatifs déjà en place.

La vue d’ensemble implique également de ne pas se concentrer que sur notre bien-être personnel, qui est forcement limité, et partiel. Il doit y avoir également la prise en compte du bien-être des autres: animal, la préservation de l’environnement et l’atténuation des disparités dans le monde.

Où encore, le respect du produit, avec entre autre, la prise en compte de sa « matrice« , de sa structure globale.

L’effet matrice est très bien détaillé dans le livre et nous explique que deux aliments ayant une composition identique, mais à matrices différentes, n’auront pas le même effet sur l’organisme (ex: une pomme et une compote de pomme).

Aujourd’hui les industriels détruisent la matrice et nous disent que les effets sont identiques sur l’organisme… Je vous laisse avoir une réflexion sur ce sujet.

Et même si les deux approches sont complémentaires (car nous ne pouvons pas occulter les effets néfastes) nous ne pouvons pas mettre des œillères pour tout le reste !

 

Au delà, de ces deux approches et de l’effet matrice, le Dr Fardet nous explique d’une façon simple et positive que des mouvements sont déjà en place (au Brésil par exemple avec la classification NOVA), et qu’il est possible de changer.

Il y indique ses 3 règles d’or pour manger sans trop d’effort de manière saine, éthique et durable.

Mes lectures me servent également d’inspiration dans mon travail, donc évidemment je vais en tirer bénéfices lors de mes ateliers.

 

Le but de ce « focus », n’était pas de faire un résumé du livre (car il est beaucoup plus riche que tout ce que je viens d’écrire), mais simplement de vous faire réfléchir sur ce qui est devenu pour moi une évidence : manger vrai, c’est aussi et surtout être vrai soi même, et regarder au delà de sa propre personne.

Si vous aimez, partagez !

Découvrez mon Ebook Prise de conscience