Si vous aimez, partagez !

La nutrition pour les sportifs et/ou la perte de poids c’est sains ?

Ce n’est pas sans un petit désarroi que j’écris cet article, je sais qu’il ne plaira pas à tout le monde et je sais surtout que le marketing incite à consommer des produits qui ne sont pas bons du tout pour notre santé.
Les mots « santé » et « sain » sont utilisés à toutes les sauces. La définition a été totalement piétiné, il est donc difficile de s’y retrouver.
Soyons clair dès le départ, je n’incrimine personne, je ne tape sur aucune marque. J’informe. J’en ai marre de voir fleurir des discours de santé qui n’en sont pas. Mon but est de vous éclairer car parfois on pense bien faire alors que ce n’est pas le cas.
Depuis quelques années on voit un florilège d’aliments dans la gamme des sportifs, pour les « post trainning », ou la récupération, le plaisir sans culpabilité, la perte de poids (…). J’ai choisi de parler de 3 exemples :
 
Les en-cas protéinés type barres, muffins, cookies, etc… que ce soit de Nu3, Bulk powders, Prozis, Myprotein, Foodspring, Dukan, Gerlinéa, etc…
Ce sont des aliments ULTRA TRANSFORME, donc à éviter autant que possible. Chacune des compos n’a rien de sain. Ce n’est pas parce-que les macros sont bonnes que l’impact sur votre santé le sera aussi.
Non, un muffin maison n’a rien avoir avec une poudre en sachet que vous diluez avec de l’eau. Une barre « zéro » ou « sans sucre » ne l’est pas forcément ou alors si: zéro ingrédient naturel.
 
Les protéines en poudre, shake et whey :
Souvent bourrés d’additifs, dont notre fameux glutamate monosodique (destructeur de neurones et garde-mangé pour les cancers) sous le nom « arôme, ou arôme naturel », de sucre (ou édulcorant – même combat) et souvent d’origine animale = donc protéines animales. Sur ce point je vous invite à lire l’enquête Campbell, qui démontre que la caséine (contenu dans le lait de vache entres autres et du coup dans beaucoup d’aliment indiqué comme « protéiné ») augmente la prolifération des cellules cancéreuses à tous les stades.
Rappelez-vous également que les bienfaits d’un aliment résident surtout dans sa structure initiale (sa matrice). Cela activera la satiété, ne détruira pas les micronutriments, ne passera pas rapidement dans le sang… donc le fait que ce soit en poudre on a détruit totalement la matrice et donc 80% des bienfaits.
 

• Les sauces low carb, zero ou fit :
La promesse c’est zéro calories et/ou zéro glucides donc zéro culpabilité. Je vous invite donc à (re)lire mon article sur les calories, elles ne se valent pas d’un aliment à l’autre. Puis, à regarder la liste des ingrédients, vous verrez des additifs, du sucre (souvent sous forme d’édulcorant), rien de naturel.

 
Par cet article je voulais vous indiquer que les différentes allégations ne sont pas à prendre en compte pour savoir si votre aliment est vraiment sain (c’est même souvent l’inverse). Il y a un très fort marketing sur la nutrition sportive et la perte de poids, donc vous trouverez beaucoup de discours vous disant que c’est bien et sans dangers. Cela fait vendre.
Tous ces aliments sont ultra transformé, donc à éviter autant que possible pour votre santé. Je n’ai pas parlé des coupes faims, des poudres qui remplacent les repas (type Herbalife, Feed, Nature house, so shape, etc…). La matrice est détruite et on y a ajouté beaucoup trop de trucs pas clean (additifs, sucre…)
 
Les marquent surfent sur la vague du sain, du protéiné pour les sportifs, du « low carb » pour la perte de poids…
Tous leur produit ne répondent pas forcement à cet objectif donc ils ne sont pas tous mauvais. Néanmoins faites la différence entre un produit brut et un produit transformé voir ultra.
Dites-vous bien que ce qui prime c’est votre bon sens et votre propre analyse pour faire les bons choix. Mangez du « vivant », du brut et non un grammage de protéine ou de glucides, tout se trouve dans la nature.
Si vous aimez, partagez !

Découvrez mon Ebook Prise de conscience